Un avorteur avec plus de 40 000 avortements devient pro-vie

Le magnifique XX° siècle inaugurée en fanfares par l’exposition universelle de Paris de 1900 dans l’optimisme finit par être ensuite celui des crimes de masse et des camps de la mort et du nihilisme pessimiste triomphant-lire Hermmann Rauschnning « la révolution du nihilisme »! »Pourquoi sommes-nous tombés si bas »,sans même nous en rendre compte ,puis,stupéfaits,avons nommé « innommable » ce qui était la conséquence fort nommable d’une erreur pour l’essentiel metaphysique!Oui,metaphysique car cette science est celle de l’être en tant qu’être;de ce fait, une erreur ,en apparence anodine dans celle-ci,se répercute tout au long de la chaîne complexe de l’être et aboutitra au non-être programmé et mis en oeuvre par les divers massacres-plutôt que « génocides »-terme terrifiant mais toujours niable car dans les faits jamais réalisés en totalité-tandis que les massacres, eux aussi s’arrêtent, mais faute de massacreurs trop épuisés pour continuer-Malraux-puisqui recommencent.
Quelle est donc cette erreur?Dans la réalité,il est relativement facile de la nommer mais il n’en va pas du tout de même dans l’esprit ou l’intelligence ou la raison,peu importe alors le terme choisi ,telles sont les conséquences!
Mais la metaphysique donc dans l’intelligence ou autres, aux si lourdes conséquences dans la réalité,où est-elle aussi??Elle est très simple,courante,dominante:remplacer l’être par l’idée-en grec « eidos »,figure,image,etc-de l’être d’abord que l’on se fait dans son coin ,puis de tout le reste.
« Idée », »idéalisme », »idéologie », »idolâtrie puis idiotie tout court viennent aussi d’un mot grec dérivé du premier « idios »,propre à soi-même,individuel comme dans « idiomes » ou « idiotismes »,par exemple.
Ainsi peut-on donc définir cette erreur:subjectivisme-où finalement l’on ne voit plus ou ne pense plus qu’à soi-même-contradictoire avec l’objectivisme où l’on voit et l’on pense au monde extérieur.Ainsi à l’origine d’une faute morale,existe toujours une faute intellectuelle,une morale ne se définissant pas dans son cabinet et à son bureau comme celle de Descartes ou de Kant-« Kant a les mains pures mais il n’a pas de mains »-Péguy-,mais en fonction d’une metaphysique du réel et donc de l’être.

Cette conclusion quoiqu’évidente décevra!Comment,nous ne devrions plus être idéaliste,avoir « une belle âme »-Hegel?Eh bien non car vous aurez les mains ensanglantées par vos avortements biologiques et votre âme enténébrée par vos avortements metaphysiques,vos refoulements du même ordre et les retours du refoulé que vous connaîtrez, et leur suite à l’infini: »Il tombait,il tombait »-dans « la fin de Satan » de ce crétin de hugo,grand idéaliste devant l’éternel et erotomane-dans sa baignoire: »mon génie,c’est ça »- qui achève bien sûr son « ouvre » par la rédemption de son héros.Comme le disait X à propos de sand qui ne croyait pas à l’existence de l’Enfer: »elle y a intérêt »!
Pour continuer dans l’humour,le choix est entre le « Moi d’abord » de Katherine Pancol et le « Dieu premier servi » de Sainte Jeanne d’Arc ou ,plus grave, ente « Le XXI° siècle sera un siècle de sexe et de sang »-Malraux ou « la civilisation de l’amour »-pas de l’amourette- de Saint Jean Paul II.
Pascal: »je ne crois qu’aux témoins qui se font égorger ».

s,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s