Orthodoxie versus hérésie

L’écrivain anglais du siècle dernier G.K.Chesterton,protestant converti au catholicisme et auteur prolifique,par ailleurs,de romans policiers,genre littéraire typiquement anglo-saxon,dont le détective est Father Brown,un prêtre catholique,se fit connaître,dans un genre plus sérieux, par un livre dont le titre était « Hérétiques »,suivi,plus tard par « Orthodoxie ».Il est aussi l’auteur de la formule célèbre: »Le monde moderne est plein d’idées chrétiennes devenues folles ».

Telle est la cause première de tout ce qu’A.Dupront appelle « L’hérésie moderne ».Mais qu’elle est cette folie et surtout sa cause?Prendre la partie pour le tout ou ne tenir qu’un bout de la chaîne et d’abandonner l’autre.Et voila ce que fit Luther:trouvant dans une Epitre de Saint Paul « seule la foi sauve »,il oublie celle de Saint Jacques où celui-ci affirme ,grosso modo,que la foi sans les oeuvres ne vaut rien;et de fil en aiguille,il affirmera que la foi est tout et l’intelligence ou la raison , »sola fide »,rien,que la foi est tout et la liberté,rien »-« le serf arbitre »,que les Ecritures sont tout « sola sciptura »  et la Tradition rien ,que la grâce est tout « sola gratia » et les mérites rien,etc.

Le serf arbitre ne l’empêchera donc nullement d’affirmer le libre examen des Ecritures,même par des ignorants,puisque la foi et la grâce sont là,la contradiction ne l’effleure pas et les variations ne l’inquiètent pas non plus,par exemple sur la présence réelle du Christ dans l’Hostie,etc.Bossuet en fera un inventaire général dans son ouvrage sur « l’histoire des variations protestantes ».Et voila un deuxième trait de toutes les hérésies:elles varient chez chacun ou entre sectes ,avec leur « seul  » infiniment variable:4 000 Eglises protestantes recensées aux Etats-Unis;à la limite,l’hérétique est à la fois son unique pasteur,son unique Eglise et son unique fidèle.Chacun a le droit à sa liberté de conscience,de pensé,d’expression,de mode de vie,de morale,de moeurs,etc,la vérité objective étant niée.

Le philosophe catholique Jean Guitton  estime qu’une hérésie reste vivante environ  trois siècles puis s’étiole et disparaît du paysage;il en fut ainsi de l’arianisme,du catharisme et,en Europe, du protestantisme qui est mort et serait enterré si dans les pays protestants à la différence des pays catholiques,Etat et religion n’étaient confondus ,le souverain temporel étant aussi le souverain spirituel comme en Angleterre ou dans  les pays scandinaves où un clergé grassement rémunéré,ne sert qu’à organiser des cérémonies magnifiques pour le souverain,les siens et quelques grands mais pour personne d’autres ,leurs temples étant encore plus vides que les églises catholiques et servant de centres sociaux ou culturels.

Ainsi,dès le le XIX° siècle en Europe,le protestantisme est remplacé par une nouvelle religion,le romantisme,au XX° par le national-socialisme , le marxisme ou la cosommation et au siècle présent par la religion de la mort ou du sexe.

Mais si toute hérésie est d’abord religieuse,elle se développe ensuite « en dessous »,en politique et en économie,les deux autres dimensions fondamentales et immuables de l’humaine condition et leur propre sous-produits ou leur propre développement d’un degré inférieur.Il est donc parfaitement justifié de  parler d’une façon générale d’une hérésie moderne,formule à laquelle on doit ajouter »tous azimuts »,à chaque fois un seul élément variable à l’ufini de la vérité servant de tout d’où uni-dimensionnalité ou totalitarisme,les deux mots étant synonymes,le un étant  le tout et le tout le un.

Si l’on résume à l’extrême mais sans excès tout hérésie,l’on peut dire qu’elle ne tient qu’un bout de la chaîne et se  désintéresse de l’autre bout comme du contenu de la chaîne et de ses anneaux.

Cette hérésie moderne datant de trois siècles environ,elle est en train de mourir ou plutôt d’agoniser avec des « réveils » comme chez les protestants qu’ils appellent dans leur langue des « revivals » qui font de plus en plus vite long feu,se remplace  l’un l’autre à vitesse accélérée,sont de plus en plus décomposés et meurent dans un nihilisme vide,le trans-humanisme actuel et le raz-de-marée de la culture de mort..

En revanche,l’orthodoxe parce qu’il tient fermement les deux bots de la chaîne connaît de mieux en mieux le contenu de toute la chaîne et de chacun des ses anneaux.Il ‘est plus unidimensionnel ou,pire,multidimensionnel, mais tri-dimensionnel pour l’essentiel avec tous les développements subséquents.Il a donc l’avenir devant lui,est PRO-VIE tous azimuts et triomphera ,sur la terre dans la douleur, et au ciel dans la gloire.

PS Comme d’habitude sur ce site,le soin de trouver les références historiques,intellectuelles,morales,affectives,esthétiques,politiques, économiques,etc, est laissé au lecteur, à sa sagacité,ses connaissances, à son intelligence, mais surtout  à ses efforts et un autre site verra le jour prochainement pour donner les grandes lignes de l’action nécessaire à mettre en oeuvre et qui découle des ces réflexions d’ordre général,quelques exemples s’étant déja glissés ici ou là.

Quant aux morts, « laissez les morts enterrer les morts »!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s