Qualité versus quantité

Dans « Le règne de la quantité et les signes des temps », René Guénon,sans conteste le plus grand maître en ésotérisme du siècle dernier, alerte à sa façon un peu spécieuse vu la tradition à laquelle il se rattache mais intéressante,sur le remplacement de la qualité par la quantité propre aux modernes,allant jusqu’à l’affirmation de Marx selon laquelle des changements quantitatifs entraînent des changements qualitatifs.Si Aristote dans ses dix catégories fait bien figurer les deux,il les distingue,elles sont d’un autre ordre.La quantité relève des mathématiques,pas la qualité qui,par exemple, peut relever de l’ordre du beau ou esthétique et de bien d’autres comme le vrai,le bien ou le juste qui n’envisagent la substance pas sous le  même angle ou le même rapport, sans mettre en cause néanmoins son unité.

La réduction de la substance à la quantité permet d’obtenir certes bien des informations mais ne dit rien des relations partout présentes  et à tous les degrés, des êtres avec les autres êtres.De fait,pour aller plus loin que la quantité,les mathématiques doivent se formaliser,quel que soit le terme qu’on emploie pour désigner cette formalisation,pour l’essentiel réaliste ou idéaliste,si l’on donne bien au terme réaliste non pas son sens idéaliste soit l’affirmation que les objets mathématiques existent autrement que comme purs êtres de raison mais êtres réels comme chez Platon,mais au sens d’abstraction simplement à partir de la réalité.Mais la différence est considérable comme toujours ,même si une grande confusion due à une grande complexité règne dans les exposés de l’une ou de l ‘autre vision.Il existe ainsi des mathématiques idéalistes ou réalistes comme il en a va en metaphysique.Mais passons outre à ces difficultés bien réelles puisqu’à la fin, les relations ne peuvent se faire qu’entre êtres bien réels et n’existent pas par elles-même,erreur fréquente toujours chez les idéalistes qui affirment comme réelles tout ce qui n’est qu’êtres de raisons abstraits du concret ou du réel,les réalistes n’admettant pas ce passage même s’il est réalisé subtilement et donc propre à tromper.

La quantité existant donc bien comme catégorie distincte,quelle est la conséquence de son règne sur la qualité,même sans recourir à une hiérarchie pourtant évidente entre ces deux catégories?La victoire de  l’esprit de géométrie sur l’esprit de finesse,pour s’expliquer comme Pascal et  toujours finalement et curieusement par un retournement en apparence étonnant,la victoire en tous les domaines de l’idéalisme sur le réalisme:en metaphysique ,celle de Descartes,Spinoza ou Kant ,tous subjugués par les quantités au détriment des qualités déclarées sans importance,inconnaissables et nuisibles de toute façon pour l’action.Et voila la contradiction suprême dans laquelle s’enferme volontairement ou non les idéalistes:comment une idée peut-elle agir et donc être en acte?C’est à l’évidence impossible sans tomber dans des délires divers et variés, comme  l’affirmation des pythagoriciens originaires ou néo ,par exemple, ,selon lesquelles les nombres sont des Dieux,pour Descartes que le moi du cogito est un quasi-Dieu ou ange selon l’interprétation de Jacques Maritain,de Spinoza prétendant bâtir une éthique « more geometrico »  sans se soucier des fins ou de Kant pour lequel seule la connaissance mathématique est certaine et impossible une metapphysique réaliste et qui bâtit lui aussi une morale sans fins qu’elle même-« Agis de telle sorte que ton acte puisse être érigé en acte universel »-ce qui est bouffon ou dont Péguy dira « Kant a les mains pures mais il n’a pas de mans ».Bref,un nouveau renversement,l’idéalisme se transformant en nihilisme théorique ou pratique.

Et voila bien la conséquence du règne de la quantité et les signes des temps-modernes- et leur course vers le nihilisme et la culture de mort,ce qui n’est pas rien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s