Metaphsique patholoigue et pathologies metaphysiques

Les temps modernes,après les prémisses visibles ici ou là-Occham,Joachime de  Flore,Abelard,les deux Bacon,etc-commencent par une révolte sourde ou éclatante-Pic de la Mirandole-contre la scolastique,certes décadente,et notamment son maître incontestable Saint Thomas d’Aquin qui est la cible,désignée ou suggérées de tous les renaissants,enième « hommes nouveaux »-et pas les deniers qui apparaissent, à une vitesse toujours accélérée:humanises,lumières,romantiques,symbolistes,surréaliste,srtucturalistes,trans-humanistes,rationalistes, positivistes,pragmatistes,éclectiques,scientistes,saint-simoniens,fascists,nationnaux- socialistes,communistes,droits-de-l’hommistes,multi-culturliqtes,LGTB,etc:ce fourre-tout est volontaire car à force d’être « nouveaux,tout ’emmêle dans une confusion dont les seules issues sont  le nihilisme radical ou  un vague syncrétistes que l’on peut appeler-vaguement toujours-relatviistes.

Or Saint Thomas et d’autres moins puissants sont tous adeptes avec plus ou moins de forces et de formes,des metapysiciens de l’être ou,en termes plus simples, réalistes.Cette révolte est dons une une révolte contre  l’être ou réalité qui est une metaphyqiques du mal-Bernanos-sous de multiple formess idéalistes.

Pour être bref et clair,il faut scruter une poignée de mots décisifs dont le vrai sens,rattachés au réel,à l’origine, puis de plus en plus obscurcis,confus,incertains,imaginaires,innovants,des-mots valises alors-Alain Finkielkraut-fourre-tout.

.

IDENTITE

Tour être veut persister dans son existence,son essence,ses accidents en vue de sa perfection;bref,de son identité.Pour cela il refuse la contradiction et exclut tout tiers.Les principes de la logique d’Aristote sont aussi des principes exisentiels.

UNIVERSAUX OU’ EN TERMES PLUS SIMPLES, UNIVERSELS:

Aucun être naturel n’étant unique mai se trouvant  à des exemplaires peu ou prou multiple dans son genre et  son espèce,il est,jusqu’à un certain point universel car  partageant,tous,les mêmes caractères:le bien,le beau,le juste,bref,le vrai:tels sont les universesaux.

EXISTENCE,ESSENCE,ACCIDENTS

Tout être a une existence,une essence,des accidents.

COMPOSITION

Tout être est un composé de forme en acte et de matière en puissance qui explique la possibilité du devenir

ANALOGIE

De ces faits évidents,de l’évidence naturelle aux évidences les plus abstraites à partir du réel,sans ruptures mais degrés,tous les êtres peuvent dits analogues, ni copie conforme rigoureusement ni différences radicales.

Tels sont les mots-clés de la metahysique  de l’être ou réaliste.
Toute pathologie mentale,quelle qu’elle soit,consistant en un affaiblissement ou même la perte de l’évidence naturelle-Blanjenbure-celle-ci se répercute ici ou là ou partout dans les évidences supérieures.

Par analogie,ce processus se retrouve en metaphysque du réel.Qu’elles le choix de détermisteses pesant involontaires ou volontaires,tout opposition ou. négation ou révolte contre cette metaphysique constitue une metaphysique pathologique ou des pathologies metaphysiques.
Or ,de ce point de vue,comme sur tous les autres,les temps modernes se sont insurgés contre cette metaphyque et l’ont déconstruite totalement-ce qui est impossible-donc partiellement,tombant ainsi dans une metaphysique pathologie ou pathologies metaphysiques,avec refoulement de ces évidences donc retours du refoulé plus ou mois extravagants,confus,incohérents et,au final,inintelligible.
:.
.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s