Deus dives in misericordia

Si l’on accepte d’utiliser un langage anthropomorphique-et comment faire autrement-Dieu est en effet riche en miséricorde et même infiniment riche.
Est-Il pour autant comme un Roi qui jetterait prt par les fenêtres ses Nova et Vetera ou au contraire,comme un semeur consciencieux et lucide,sait fort bien qu’il est inévitable que dans geste large et généreux,bien des semences tomberont sur des pierre stériles,au milieu des ronces ou sur un mauvais bout de terre où le grain mourra pour rien,tout au moins sans qu’au préalable il ne l’assainisse et viabilise ses lieux ou le porcher qui se garde de donner avant l’heure des perles aux cochons.Quant à discerner qui sont les cochons,avec attention,persévérance et expérience,il y parvient toujours plus ou moins.Et Dieu fait mieux encore car il est infaillible et omniscient.

Ainsi,il ne sème pas à tout vent,ne frappe pas à n’importe quelle porte ,n’importe quand et n’attend pas indéfiniment  mais renoncera un temps puis utilisera d’autres moyens comme le châtiment bienveillant et adapté.Toute l’histoire de Dieu ou Histoire Sainte n’en est-elle pas une preuve et même dans  ces temps qui sont les derniers,la règle vaut,non par cruauté mais par bonté car s’Il se montrait importun,voire tarabustant ,Il se conduirait comme ces mauvais parents dénoncés par Saint Paul comme exaspérant leurs enfants.

Ainsi veillez,tenez votre lampe prête  et priez,faites aussi de bonnes oeuvres car vous ne savez ni le jour ni l’heure.

Il en va de même pour la miséricorde qui n’est en rien une assurance tous risques mais plus simplement une certitude que son heure viendra en son tempe et lieu,peut-être à la onzième heure et même là où nul ne l’attend,tout au moins consciemment et sous des formes surprenantes ce qui ne veut nullement dire extravagantes.

Il faut donc faire « comme si » elle n’arriverait jamais,ne pas être paralysé en scrutant sans cesse les signes ou déconfit quand elle tarde.

Quant à déclarer une année de la miséricorde,soit la cause en est prophétique par crainte de plus grands malheurs à venir mais pas tout le monde n’est prophète ni tout le temps,soit il ne s’agit que d’un gaspillage condamnable ou dans des vues trop particulières alors que par définition cette année est générale ou alors il faut annoncer la couleur précisément et bien définir le cadre particulier,le but,etc:alors et alors seulement tous les hommes de bonne volonté seront attentifs,la confusion  n’ajoutant que du trouble au trouble.

Bref,et comme toujours,le fidéisme pur et dur est le pire des recours,d’abord parce qu’il est aveugle,révolutionnaire ou irresponsable,ensuite parce qu’un jour,devant ses échecs répétés,l’on finit par tout jeter par la fenêtre ou au-dessus du mur,chez le voisin:l’histoire l’a aussi montré implacablement et ce n’est pas en répétant comme un perroquet « Seigneur,Seigneur » que quoi que ce soit soit changé à cette règle d’or et cette réalité  qui est ce qu’elle est.

« Tu n’invoqueras pas le nom de Dieu en vain » et « Dans le doute ,abstiens-toi » mais aussi « autant tu peux autant tu oses mais n’oses jamais l’impossible car tu mourras et tu tueras ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s