Les progressistes et le néant

Tout étant advenu par hasard,à partir de rien puis soumis à une nécessité aveugle et  d’origine inconnue, progresse pour revenir  au néant d’où il sort.

La  seule question  donc pour l’être humain est de savoir s’il se révoltera contre ce destin,s’y soumettra,l’adorera,le manipulera en vain  ou se suicidera pour accélérer l’échéance fatale.

Mais à quoi bon alors se battre pour le « progrès » puisque le combat est perdu d’avance?

Buvons,mangeons puisque  nous mourrons.

Pourquoi alors aussi  ce « persévérer dans l’être » qui anime toute chose ou ce « dur désir de durer » de Paul Eluard ou « oh temps suspends ton vol » de Lamartine et mille autres volontés de vivre dès la conception comme le fait la première cellule vivante,un rien apparent qui,pour l’homme,vingt ans plus tard, »pourvu que Dieu lui prête vie »,donnera une belle jeune fille et un beau jeune homme qui,quand ils se connaîtront bien,s’aimeront,se marieront et auront beaucoup d’enfants?

Pour rien.

Les progressisme aboutissent ainsi à la tyrannie du vide et du néant.
Logiquement,ses adeptes  devraient demander « le suicide assisté dans l’indignité » quand il ne pourront plus boire et manger et c’est ce qu’ils font.

La terre alors sera de nouveau déserte et vide après que le dernier homme ait cligné de l’oeil-Nietzsche- et plus personne pour recouvrir son corps « d’une pelletée de terre »-Pascal.

Mais un homme est venu:il s’appelait Jean et un monde décrépit a repris vie sous la foi,l’espérance et la charité qui ne passera pas.

« Le monde passera mais mes paroles ne passeront pas »

.
« Un jour le monde sera rejeté comme un vêtement usé ».

« Les os,les muscles,les nerfs recomposeront les corps  »

.
Les uns seront alors jugés pour une éternité de bonheur et les autres pour une éternité de malheur selon leurs oeuvres dans ce canton de l’éternité qu’est le temps.

Mais le progressiste,le vieil et toujours nouveau « homme nouveau » ne veut pas être jugé  car « il est impossible d’aimer un Dieu qui vous juge »-Nietzche.

Laissez donc les morts enterrer les morts et vivez,que diable!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s