Vers l’Europe allemande avec Merkel

Un peuple ou une nation ne change jamais dans ses volontés profondes:pour les protestants allemands,la domination de l’Europe puis du monde,de Luther à Frédéric le Grand ,Bismark,Guillaume II,Hitler, Brandt,Schmidt et maintenant Merkel,fille de pasteur et tous deux informateurs de la STASI.
Les catholiques-Adenauer,Kohl-consciemment ou inconsciemment-n’ont jamais servi que d’utilités,dominés qu’ils sont mentalement par leur adversaire.Ils ont aussi servi de « savonnette à vilain » des méchants allemands en vrais européens.
Déjà Karl Barth,suisse germanique et pasteur protestant,bien placé donc,écrivait peu avant 1950 « L’impénitence du peuple allemand ».A la même époque,le jeune diplomate français Harcourt,de très vieille noblesse franco-normande,racontait dans le récit de ses activités en Allemagne avoir rencontré une allemande,veuve de guerre sans doute, avec ses deux fils et voyant passer des soldats français d’occupation leur disait: »Quand vous serez seras plus grands,vous les tuerez ».
A l’agonie démographiquement,l’Allemagne actuelle,suicidaire,chose courante dans ce pays marqué par la philosophie idéaliste et le romantisme décadent,a besoin d’un espace vital plus étendu avec des populations plus nombreuses à asservir,l’appel irréfléchi aux « migrants » s’étant révélé ce qu’il devait être,catastrophique.Il faut donc reprendre à nouveaux frais « la marche vers l’Est »,tout en neutralisant l’ennemi héréditaire,la France.
La France,tout à l’inverse,a comme direction principale l’indépendance des nations contre toute empire: »Le Roi de France est empereur en son royaume ».
Quant à l’Angleterre-le Royaune Uni est mort depuis longtemps si tant est qu’il ait jamais existé-sa position géographique lui permet la politique de balance continentale.
Pour les nations latines-Espagne,Portugal,Italie-elles sont pour le moment hors-jeu car accablées de dettes et en voie de décomposition avancée,donc une proie tentante comme ce fut le cas sous le Saint Empire:l’Allemagne a d’ailleurs,dans un premier temps,fait appel à cette main d’oeuvre qualifiée mais sans travail dans son pays.

« Une nation a la politique de sa géographie »-Napoléon:les beaux discours,grande spécialité teutonne d’ailleurs,mêlent pleurnicheries et revendications,n’y changeront jamais rien, d’autant plus que l’Allemagne catholique de l’ouest et du sud se protestantisent comme le montre la camarilla des cardinaux allemands-Marx,Kaspers-soutenus par le gibelin François qui avait commencé une thèse en Allemagne comme par hasard sur Hegel,vite abandonnée car l’homme est peu doué de la cervelle et n’a de persévérance que pour détruire cette « Eglise ancienne » qu’il déteste,en bon jésuite de sa génération, vaguement partisan d’une « théologie de la libération »,condamnée Par saint Jean-Paul II et Benoît XVI,d’où sa fureur vengeresse.

Croyant faussement qu’elle peut se débarrasser de la tutelle américaine,Merkel veut une nouvelle CED qui lui permettra un jour,pense-t-elle,de mettre la main sur la force de frappe nucléaire française,atout supplémentaire pour dissuader toute velléité d’indépendance des pays d’Europe et d’ailleurs.
Reste comme d’habitude le gros morceau de la Russie dont l’Allemagne vise les gigantesques ressources naturelles,d’où la guérilla,plus que la guerre trop dangereuse,contre Poutine qui a le culot de ne pas se soumettre comme souvent les dirigeants et « l’intelligentsia russe » l’ont fait-voir Soljénytsyne qui refusait cette soumission historique.

Bien sûr comme les autres chimères allemandes,ce projet « Kolossal » échouera notamment parce que ,la « Kultur » germanique,arme puissante et fascinante,est décomposée depuis longtemps du fait de ses excès permanents.

Reste un prétendu point fort:l’économie;de fait si l’euro-« Ce néant habillé en monnaie »-Jacques Rueff (1967 )- est en réalité un mark déguisé , du fait de la trop grande dépendance du pays vis-à-vis de son commerce extérieur et d’un régime monétaire international aberrent de changes flottants généralisés,ce château de carte peut s’écrouler en quelques instants comme il l’a fait à plusieurs reprises entre les deux guerres.Quant à la situation des banques allemandes elle est désastreuse-banques des landers notamment-mais la BCE est à la botte et renfloue ici comme ailleurs.

SUR LE FOND LES PEUPLES ET LES NATIONS NE CHANGENT JAMAIS ET PREFERENT MOURIR QUE DE LE FAIRE

Bien sûr tout cela se passera autrement qu’une faible capacité de l’espèce humaine à voir et prévoir la réalité plonge dans les illusions et les rêveries toujours surprenantes.Pour le reste,tout cela est écrit sur le mur:encore faut-il avoir le courage de se retourner et non pas de choisir la fuite en avant.

PS:Quant à Macron,il compte pour du beurre faute de dimensions historiques comme toute sa génération.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s