Derrière « le Chef » on pédale joyeusement en marche vers la choucroute

Dieu que ces jean-foutre sont ennuyeux: »Un jour l’ennui naquit de l’uniformité »-Mallarmé.

« Jamais un coup de dés n’abolira le hasard »-idem:hélas,trois fois hélas on est empégués pour cinq ans avec ces pitres sauf si comme pour Pyrrus une tuile nous débarrasse du  Chef: »Catastrophe d’Igitur »-Claudel-comme Icare?

L’ennui avec les ennuyeux c’est qu’il est ennuyeux de les dézinguer:comme l’Hydre de Lerne,coupez une tête et il en repousse dix toutes pareilles.

Eh oui les « Moi je » sont tous pareils alors qu’ils se croient tous « Autres » en marche vers l’Altérité radieuse et l’Amour universel.

Après tout c’est normal: »Le misérable tas de petits secrets »-Malraux-est toujours le même:Papa,Maman ,Sigmund,le petit téléphone et le Veau d’or.

« Que m’importe ce qui n’importe qu’à moi?-idem:mais sans mon petit Moi je suis un Rien et même un Rien du tout:le Chef l’a dit.

Courage,plongez en vous-même,vous n’y trouverez rien du tout que du feu-ou du « trouble »-Cardinal Journet-délicieux frisson.
« Et si on s’encrapulait » comme la petite frappe homosexuelle Arthur?Alors on serait des voyants avec les voyelle-Arc-en-ciel,vous dis-je-

de toutes les couleurs que l’on ferait voir à notre cher Autre.

Mais basta:on va à la Messe.
.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s