« La société de la connaissance »:Tout savoir et ne rien comprendre

« La société de la connaissance »:Tout savoir et ne rie comprendre

Le Tête d’oeuf-à-claque sait tout et ne comprend rien,son cerveau n’étant qu’un fatras  de circuits intégrés où circulent à la vitesse de la lumière les informations segmentées en points ou chiffres -1 ou 0-,il perd le sens commun et se détachant de la réalité sombre dans le solipsisme comme naguère le présomptueux Descartes.

Comme lui il  a « fait du passé table rase » grâce au »doute méthodique » mais pour un « Je suis pensé,donc je ne suis pas » ou « Ca pense » de Lacan:comme toujours la liberté de penser est une prison d’autisme.

Or « Intellectus adequatio rei »:eh bien non: »Res adequatio intellectu »:c’est moi qui fait le monde »-solipsisme-et « Je suis maître et esclave de moi-même »:libération.Or « Res convertitur esse »: »L’homme double » diagnostiqué naguère par Aragon-le modèle insurpassable  étant Napoléon (« J’ai l’imagination républicaine et l’instinct monarchique » ) l’imagination,non la chose, transcende le réel  et « Je suis partout et nulle part dans un monde virtuel » dominé par les archétypes de Jung-une fausse bonne théorie-et en réalité un chaos de pensées furtives, »Le flux du vécu » de Husserl -l’homme multiple qui n’a finalement que le choix binaire entre le zéro et l’infini,le néant du réel comme de l’imaginaire, »Le hasard  »   des connexions nerveuses de « L’Homme neuronal »-Pierre Changeux-et la nécessité des « structures du langage »,un système clos sur lui-même « Sans porte ni fenêtre »-Leibniz- sur le monde extérieur,l’hypertrophie du Moi et « une antrhoposophie » à tendance ésotérique-Jacques Maritain- qui affirme comme les musulmans chiïtes septimans: »Je fais Dieu » ou Maitre Eckart et Spinoza: »More geometrico »:pythagorisme,pan-mathématisme, »Sive Deus sive natura », »Dieu mathématicien » ou « horloger » lui qui est acte pur d’être:l’acte est dissous et devient une  machine « désirante » ou « délirante » pour les obsédés sexuels, sans possibilité de transcendance:le rase-motte ne peut être qu’immanent.

Tout à l’inverse les chartreux de saint Bruno, purs contemplatifs, ont construit un monastère immense ,des forges,confectionné une liqueur,avec leurs saint-bernard    sauvé les naufragés des montagnes, et   bâti un hospice pour eux et ces naufragés: »Aucun travail ne le réalisera comme leur propre indifférence »-cette « Liberté d’indifférence » chère à saint François de Sales:

« Etre pur c’est savoir établir et maintenir la solitude de l’âme avec son Dieu »-loin des agités du bocal,le bourgeois dans toute sa splendeur.

 

« Les cieux sont à moi,la terre est à moi,les nations sont à moi…Tout cela est à  toi  et pour toi »-saint Jean de la Croix.

 

 

 

PS:vous n’avez rien compris?Moi non plus mais « Ce doit être vrai tellement  c’est beau »-Simone weil.Mais courage,nous comprendrons peut-être à la sainte Scolastique ou à la saint Glinglin et en tous cas mieux que les-têtes-d’oeuf-à-claque

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s